D'où vient l'Ennéagramme ?


09 Sep

D’où vient l’Ennéagramme ?


L’Ennéagramme est un modèle décrivant la nature humaine répertoriée en neuf types de personnalités, dont les interactions sont complexes. Il s’agit d’un modèle de développement de la psychologie moderne qui a des racines anciennes. En condensant les traditions anciennes religieuses et spirituelles, l’Ennéagramme contient une sagesse universelle, un socle philosophique qui traverse les âges : Chrétiens, Bouddhistes, Musulmans (surtout Soufis) et Juifs (la Kabbale), c’est sur cette intuition universelle que les êtres humains fondent leur puissance lumineuse.
L’Ennéagramme prend du recul par rapport aux doctrines, revenant à l’essence de l’être, comme unité fondamentale qui montre à chacun, blanc ou noir, homme ou femme, religieux ou non, hétéro ou homo, pauvre ou riche, qu’il existe un nouveau niveau de réalité, un espace commun à toute l’humanité.

L’Ennéagramme moderne est une combinaison subtile des traditions anciennes, de la psychologie moderne, et des découvertes nouvelles en matière de psychologie et auxquelles In-Sense ajoute celles des neurosciences.
Différents auteurs ont émis des hypothèses sur les origines de l’Ennéagramme et ont créé toute une légende à propos de son histoire et de son développement, la plupart des informations en circulation aujourd’hui ne sont malheureusement pas vraies. L’Ennéagramme ne vient pas d’un seul lieu, d’un seul auteur sur Terre.

Le symbole de l’Ennéagramme est ancien, sa découverte remonte à plus de 2500 ans, son origine se perd dans l’histoire. Comme la découverte de la roue ou de l’écriture, nous ne pouvons savoir d’où ce symbole provient. Ensuite, la racine des idées jusqu’au neuf types de personnalités remonte, elle, au 4ème siècle avant J-C. Ce n’est que depuis les dernières décennies que ces deux sources ont été réunies.

C’est Georges Ivanovich Gurdjieff, un grec arménien, né aux alentours de 1875, passionné d’ésotérisme, qui apporte le symbole au monde moderne. Il est persuadé que les anciens ont développé une science complète de transformation de la psyché humaine et passera une grande partie de sa vie à rassembler les morceaux de sagesse ancienne découverte en voyages. Si l’Ennéagramme était une pièce importante dans l’enseignement de Gurdjieff, il le dispensait sous forme de danses et non comme une typologie psychologique des personnalités.

L’Ennéagramme des personnalités a une origine récente dont la première des sources est celle d’Oscar Ichazo, né en 1931 en Bolivie. Fasciné, lui aussi, par la redécouverte de savoirs anciens, puisés dans la bibliothèque de son oncle, il voyagera, jeune, dans divers endroits du monde à la recherche de sagesses anciennes. Dans les années 1950, il découvre la connexion entre le symbole et neufs types de personnalités : une remémoration d’attributs divins apparues dans les Ennéades de Plotin, qui passe ensuite par les néo-platoniciens, les Pères du Désert et introduites dans la tradition chrétienne sous leur forme opposée : les Sept Péchés Capitaux ou Passions, puis dans la littérature médiévale, on les rencontre dans les Contes de Canterbury de Chaucer et le Purgatoire de Dante. Ichazo a également exploré la Kabbale, une ancienne tradition juive. C’est à partir de tous ces éléments qu’il a réussi à les replacer sur le symbole de l’Ennéagramme.

L’Ennéagramme n’est pas un outil figé dans le temps, son savoir repose sur l’humain et évolue avec lui.

Caroline Charpentier, le 09/09/2019

Source : Don Richard Riso et Russ Hudson, La Sagesse de l’Ennéagramme, 2018, InterÉditions.